Zanzibar 2017

Stone Town

« Pour connaître une ville, il faut savoir s’y perdre… »
Zanzibar Town, à l’ouest de l’île, est à la fois la capitale de Zanzibar, son centre politique, culturel et commercial. Son quartier historique, Stone Town, est la véritable âme de Zanzibar. Dans le labyrinthe des ruelles de Stone Town, les scènes de vie s’enchaînent. Le métissage est palpable et on se régale à la fois de lassis, de samosas ou de maïs grillés… On passe de l’Afrique des Bantous à la Perse, on observe un temple hindou, coincé entre une mosquée et deux églises anglicane et catholique, on dévalise une échoppe d’épices ou on admire les vieilles portes en bois.

Des lieux à ne pas manquer :
– La cathédrale anglicane et le musée aux esclaves ( 11 500 TZH / personne) : Une visite importante au cœur de l’histoire de l’esclavage : Entre 1830 et 1873, environ 700 000 esclaves furent vendus sur le marché de Zanzibar… Un guide n’est pas forcément nécessaire d’autant que nous en avons croisé plusieurs qui n’avaient pas l’air très au courant de ce qu’ils racontaient et ne semblaient pas très intéressés.
– Le Old Dispensary (gratuit) : cette impressionnante bâtisse a été construite par un riche Indien dans les années 1890 et a été aménagée en hôpital et ce jusqu’en 1970. Il abrite aujourd’hui le centre culturel de Stone Town et offre une jolie vue sur le port et la vie grouillante autour.
– Le Old Fort (gratuit) : c’est le plus vieux bâtiment de la vieille ville, il a été construit entre 1698 et 1701 par les Omanais. Le fort avait été construit pour un usage de défense mais n’a jamais servi dans cette fonction. Il a été une prison, une gare et un club de tennis, pour abriter aujourd’hui un musée, un centre culturel mais aussi des boutiques de souvenir, un lieu de fouille archéologique, un restaurant et un amphithéâtre.
– La cathédrale Saint Joseph (gratuit) : construite entre 1893 et 1898 par l’architecte français Béranger, elle est une des seules de Zanzibar Town où les mosquées règnent en nombre ! L’intérieur est peint de fresques représentant des scènes de l’Ancien Testament et les vitraux ont été importés de France.
– Le Darajani Market (gratuit) : un festival d’odeurs, de sons, de couleurs et de scènes de vie ! Passez d’étals en étals, des légumes aux poissons, du poisson à la viande, de la viande aux épices, des épices aux fruits, un lieu à ne pas manquer !
– Le petit plus juste pour la culture musicale : la maison de Freddy Mercury où celui-ci est né le 5 septembre 1946 au cœur de la ville.
Stone Town est assurément une étape à faire, se perdre un jour et demi dans les ruelles, regarder le coucher du soleil en discutant avec les locaux, manger de stands en stands, s’imprégner de la vie zanzibarite…une étape superbe !

Y arriver : taxi depuis l’aéroport réservé avec le Airbnb à 10$, le trajet dure environ 15mn. Au retour, nous avons payé 12 000 TZH soit un peu moins de 6$. Il y a aussi un dala-dala mais qui vous dépose un peu à l’extérieur de la ville donc moins pratique avec les sacs et c’est agréable d’être déposé directement chez soi en arrivant.
Logement : comme noté dans la section INFOS PRATIQUES, nous étions logées dans une chambre en Airbnb à 5mn du Forodhani Gardens, top !
Nos restos : le Forodhani Gardens le soir pour aller manger face à la mer pour environ 7 000 TZH par personne. Le Radha Food situé dans une petite ruelle derrière le « pont » à côté du fort pour aller boire de délicieux lassis à 3 000 TZH. Le Lukmaan Restaurant situé non loin du musée aux esclaves pour aller manger une assiette énorme de riz, de viande / poisson, de chapatis et pour boire un bon jus de fruits frais pour environ 6 500 TZH le plat et 3 000 TZH le jus. Le Mashallah Café situé juste à côté du Lukmaan propose des plats et des prix similaires au Lukmaan, nous avons aussi adoré !

Zanzibar 2017

Kiwengwa

« Une vie au rythme des marées. »
Kiwengwa est le gros village de cette côte Est de l’île, sans pour autant être très étalé. Le long de la plage se trouvent nombre de resorts de luxe qui ont choisi ce spot sublime. En revanche, ils sont souvent isolés du village en lui-même, misant sur l’intimité et la tranquillité. Cela se traduit par un faible choix de restaurants locaux, on trouve cependant quelques gargottes dans le village. Pour notre part nous avons choisi le Zan View Hôtel dans lequel il y a une piscine, bien pratique et agréable sur cette côte qui est très sujette aux marées ! Quand nous y étions, nous ne pouvions pas nous baigner avant 13h le temps que la mer remonte. Les horaires des marées changent d’un jour à l’autre et la force des marées aussi! Il est important de savoir que sur cette côte Est, le mois de juillet est venteux cela s’accompagne de grosses vagues. Oubliez l’effet lagon à cette période… On aurait même tendance à déconseiller pour des familles avec enfants car les vagues ont été importantes certains jours!
Malgré tout le décor reste splendide, la barrière de corail large d’un kilomètre dessine sa palette de bleus électriques. Sur la plage, on ne se lasse pas de voir le spectacle des pêcheurs allant au large, des femmes ramassant les crustacés à marée basse, et maasaïs habillés en rouge vif tranchant avec le bleu du lagon…
ATTENTION: Les marées conditionnent la baignade par des horaires et le port de chaussures anti-oursins devient obligatoire !

Y arriver : dala-dala 117 pris entre le marché Darajani et la station essence Gapco. Prix : normalement 1500 TZH / personne mais on a payé 2500 TZH / personne (on a négocié un peu car ils voulaient nous faire payer 3000 au départ). Sacs accrochés sur le toit et voyage dans la cabine avec le conducteur. Temps de trajet : environ 1h.
Logement : comme noté dans la section INFOS PRATIQUES, nous étions logées au ZAN VIEW HOTEL que nous avons adoré. Située à 2mn à pied de la plage, à 15mn à pied du « village » où vous pourrez acheter fruits et boissons.
Nos restos : dans le « village », nous allions acheter des fruits (par exemple, 2 grosses mangues et 4 fruits de la passion pour 5 000 TZH) et manger des assiettes de frites avec des brochettes de viande grillées.

Zanzibar 2017

Nungwi

« Village de pêcheurs, village de routards »
Cette troisième et dernière étape de notre voyage va nous émerveiller. Ici, la mer est magnifique, calme et limpide, un vrai régal ! Nungwi est une bourgade animée, il y a une vraie vie de village mais aussi de petits restos (aussi bien locaux que touristiques), quelques bars, des petites boutiques de souvenirs… Nungwi se révèle comme un kaléidoscope surprenant et contradictoire. Très touristique, elle est tapissée de constructions, cependant Nungwi garde un certain charme authentique.
Contrairement à ce que nous pouvions lire dans les guides ou sur certains forums («trop de touristes ou encore trop de vendeurs sur la plage qui gâchent le séjour») nous n’avons pas ressenti le trop plein touristique, ni l’insistance des vendeurs. Il est vrai qu’il y en a, mais en disant « non » et en restant souriant, ceux-ci partent rapidement et ne font preuve d’aucune agressivité !

Y arriver : nous avons prix un taxi depuis Kiwengwa, négocié à 30 000 THZ afin d’y aller rapidement et de pouvoir profiter de la journée entière ! Sinon c’est aussi possible en dala-dala, prendre le 117 jusqu’à Kinyasini (500T/personne) puis le 116 jusqu’à Nungwi (700T/personne). Temps de trajet : environ 1h en taxi, en dala dala ça dépend du temps que vous les attendez et certains ne s’arrêtent pas car ils sont complets.
Logement : comme noté dans la section INFOS PRATIQUES, nous étions au GOASIS, situé dans le village où vous trouverez de quoi manger, à 5mn à pied de la plage, parfait !
Nos restos : Nina’s restaurant, petit resto local (fréquenté par des locaux uniquement, nous n’y avons croisé aucun touriste) situé face au Saturn restaurant, où vous pourrez manger des plats de riz avec de la viande pour 4 000 THZ ou du poisson pour 5 000 THZ. C’est bien servi et bon, ne pas hésiter à y aller ! Le Langi Langi restaurant, qui appartient aux bungalows du même nom, sert une cuisine locale pour des prix attractifs (environ 18 000 THZ le plat) et des plats bien servis et très bons, à faire !

Zanzibar 2017

Kendwa

« Pas de corail, juste du sable… »
Le village de Kendwa est un petit hameau tranquille de pêcheurs bordé des plus jolies plages de l’île. Le site a conservé son cachet naturel car il est relativement peu construit. La particularité c’est qu’ici, il n’y a pas de corail, juste du sable et rien que du sable blanc, étincelant sous le soleil, doux sous les pieds. L’eau a une couleur turquoise, cristalline et transparente, un paysage de carte postale: un endroit à ne pas rater ! Ici, à marée haute comme à marée basse, piquer une tête est possible. On peut même rester des heures assis dans le sable doux et l’eau chaude, comme dans son bain. De plus, la plage ici est extrêmement large et plane, plantée de cocotiers, de palmiers, de bananiers. Les pêcheurs reviennent avec leurs prises, étendent leurs filets sur la plage, s’occupent de leurs bateaux et, avec un peu de chance, on viendra vous proposer des langoustes fraîchement pêchées sur la plage que vous pourrez faire cuisiner dans la cuisine de l’hôtel le plus proche de vous ! Notre plage préférée pendant notre séjour, elle nous aura émerveillées !
Kendwa se situe à environ 4 kilomètres de Nungwi et est accessible par la plage à marée basse et par la route à marée haute. On peut y loger au risque de se sentir un peu en marge voire exclu de la vie locale (surtout à marée haute) …

4 Commentaires

  1. Commentaire par Gonin Jean Yves

    Gonin Jean Yves Répodnre 9 août 2017 at 16 h 45 min

    superbe ,ça donne envie de bouger 😉

  2. Commentaire par Papounet

    Papounet Répodnre 1 août 2017 at 12 h 37 min

    Qu’une envie, y retourner !
    Merci pour ces très belles photos, notamment celle des bateaux à maree basse de Nungwi…
    Franchement, elle n’est pas belle la vie ?
    Je vous embrasse !

  3. Commentaire par Gaelle

    Gaelle Répodnre 31 juillet 2017 at 21 h 57 min

    Ca a l’air magnifique !!!!!
    Allez au boulot maintenant !!!!
    Bisous les filles

  4. Commentaire par Mamoune

    Mamoune Répodnre 31 juillet 2017 at 14 h 44 min

    Vraiment on ne peut que rêver….
    Trop envie d’y retourner !!!
    Trop Trop BEAU
    Bisous les filles

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Allé en haut