Cuba 2016

27/12 – Matanzas

« Si le tapis s’arrête c’est qu’il n’y a plus de sacs ? »
Après une longue journée d’avion (2 escales, 14h de vol en tout!), nous arrivons enfin à Cuba (Varadero), heureuses mais libres comme l’air… C’est en effet seules que nous arrivons, nos bagages ayant préféré rester quelques jours à Miami ? Philadelphie? Personne ne pourra répondre à cette question, ce qui est sûr c’est qu’ici à Cuba, impossible pour les gens de l’aéroport d’appeler les USA! Nous remplissons donc une fiche de perte de bagages et « promis on vous appelle dès qu’on les reçoit ». Nous sortons de l’aéroport, changeons de l’argent (il n’y a qu’un seul bureau de change à l’aéroport de Varadero) avec un taux d’environ 1€ pour 1 CUC. Nous prenons un taxi pour Matanzas où nous rejoindrons notre première casa (toutes réservées via le site Jeparsàcuba, rappelons-le). Les propriétaires sont accueillants, la chambre très bien. Au lit, cela fait plus de 24h que nous sommes parties !

Taxi de l’aéroport à la casa à Matanzas : 30 CUC non négociables la nuit (environ 15 CUC la journée).
Hébergement : Hostal Evelio e Isel, Calle 79 #28201 entre 282 y 288. Terrasse donnant sur la rue avec table et chaises. 25 CUC/nuit sans petit déjeuner.

Cuba 2016

28….30/12 – La Havane

« Il était une fois, en 1950… »
Premier matin à Cuba, nous nous réveillons à Matanzas. Certes, les sites touristiques au sens traditionnel du terme manquent mais Matanzas est une petite ville très agréable. Nous allons faire un petit tour de la ville avant de marcher jusqu’au bus Viazul qui nous conduira à La Havane (dépose directe dans La Habana Vieja).
La capitale est « divisée » en trois grands quartiers: La Habana Vieja (cœur historique de la ville), Centro Habana (au plus près de la vie quotidienne des cubains) et enfin Vedado. Ces quelques jours de découverte furent géniaux. Nous étions logées dans une formidable casa située à moins d’une minute à pied de la Plaza Vieja, en plein centre de La Habana Vieja, le quartier que nous avons préféré dans la ville ! Le programme était assez simple, nous avons passé trois jours à nous émerveiller, à avoir la tête en l’air pour regarder l’architecture incroyable des bâtiments, à nous balader de places en places, de ruelles en ruelles, écoutant de la musique, mangeant des churros et, à l’occasion, buvant un petit mojito! Nous avons trouvé la ville particulièrement agréable et avons eu un gros coup de cœur pour la Habana Vieja et les ruelles de Centro Habana qui ressemblent exactement aux images de Cuba que l’on peut se faire: vieilles voitures, bâtiments colorés décrépis, musique dans la rue, enfants qui jouent, bouchers sur le pas de la porte… Nous n’avons pas eu le temps de visiter Vedado et n’y sommes que passées. Mais le quartier avait l’air sympa, plus résidentiel. Nous mettrions peut-être un petit bémol concernant la fameuse « balade au coucher du soleil sur le Malecon ». En effet, cette grande avenue devient une piste de course pour l’ensemble des magnifiques bolides poussés à pleine vitesse rendant le plaisir un peu assourdissant et suffoquant.

*Pour trouver un taxi, vous n’aurez aucune difficulté à en trouver sur le Parque Central.
**Attention au rationnement qui règne encore dans ce pays. Nous imaginions que dans la capitale ce serait un peu différent mais il n’y a pas grand chose dans les « supermercado », une bouteille d’eau vue un jour n’est plus là le lendemain… C’est assez incroyable et on se demande comment ils font !
***Pour aller manger le midi, il y a dans la Calle Obispo une cantine cubaine (payement en monnaie nationale uniquement) et l’on vient manger un poulet frit accompagné de riz, de concombres, de chou et de chips de patate douce.

Transports : bus Vizaul de Matanzas à La Havane (plusieurs points de dépose dans la ville : Habana Vieja / Centro puis le terminal des bus, beaucoup plus loin dans Nuevo Vedado), environ 2h de trajet ; taxi jusqu’à la station de bus Viazul : entre 6 et 7 CUC (depuis le Parque Central), environ 15mn; bus Viazul de Habana à l’aéroport de Varadero (pour aller récupérer nous-mêmes nos bagages car l’aéroport ne nous les a jamais envoyés) : 10 CUC, départs à 6h et 8h, environ 3h de trajet.
Hébergement : Casa Daisy, Calle San Ignacio #456A, entre Sol y Santa Clara, La Habana Vieja. Situation idéale. 35 CUC/nuit sans petit déjeuner.

Cuba 2016

31….01/01 – Vinales

« Bienvenue chez les cow-boys! »
Parties de la Havane, c’est aux environs de 12h45 que nous arrivons à notre nouvelle étape : Vinales. En quelques mots, cette ville se caractérise par ses pins majestueux et ses falaises calcaires qui surplombent les plantations de tabac. Les paysages à la beauté époustouflante sont l’écrin de vie des guajiros, toujours cigare à la bouche et fièrement installés sur leur cheval. Cette sublime région a aussi l’avantage de se trouver proche des cayos situés à environ 1h30 de transport.
Nous poserons donc nos bagages pour quelques nuits dans notre nouvelle casa et partirons visiter la ville qui nous plaira dès les premiers instants : le calme, les petites maisons colorées, les cubains sur leurs chevaux…un vrai décor de cinéma! Les balades en autonomie sont largement possibles. Il suffit de suivre son envie et parfois les groupes de touristes à cheval ou à pieds. Le point de départ des balades est presque toujours le même, il vous suffit de prendre l’entrée des champs au bout de la calle Adela Azcuy. Pour terminer ces belles journées, nous avons opté pour des petits verres de rhum le soir sur notre terrasse, la vie est belle à Vinales !

*Etape à ne pas manquer!
**Vers l’hôtel « Las Jazmines » vous pourrez découvrir deux superbes point de vue sur les mogotes (un vers le restaurant après le bureau des visiteurs du Parque Nacional et l’autre directement à l’hôtel).

Transport : bus Viazul de Habana à Vinales, 12 CUC, départ à 8h45, environ 4h de trajet.
Hébergement : Villa Miguelina, Calle Rafael Trejo #15-C, entre Ramon Coro y Joaquin Perez. Espace dehors avec table et chaises. 25CUC/nuit sans petit déjeuner.
Où manger: notre cantine du midi (aussi ouverte le soir) était un petit resto local situé à la fin de la rue principale, tout en bas de la rue. Plats entre 2 et 5 CUC, grande bouteille d’eau à 1,5 CUC.

Cuba 2016

02/01 – Vinales / Cayo Jutias

« Premier jour de plage à Cuba! »
Départ sous des nuages bien gris, mais après deux heures de route (dont plus de la moitié est dans un état catastrophique, attention aux dos sensibles!), nous arrivons sous le soleil sur la sublime plage du Cayo Jutias. Nous nous éloignons de la plage principale où nous dépose la voiture et arrivons sur une partie où il n’y a quasiment personne, seuls quelques locaux et touristes ont poussé la découverte jusqu’ici. Enfin nous retrouvons le sable blanc et la mer bleue azur: tout ce qu’il nous fallait! Pour une première journée plage, nous avons été enchantées, quel décor !

*Petit bémol au paradis: il y a des puces de sable sur la plage!
** Il y a un village non loin du cayo mais si vous n’avez pas de voiture, cela sera difficile de vous y rendre et très certainement cher ! A notre avis, mieux vaut loger à Vinales et opter pour une excursion à la journée.

Excursion à Cayo Jutias réservée auprès de Cubanacan (en face de l’église): 15 CUC par personne, départ à 9h devant le tabacco shop et retour vers 18h. Le prix comprend uniquement le transport en taxi collectif jusqu’au Cayo.

Cuba 2016

03/01 – Cienfuegos

« La fameuse Perla del Sur. »
Départ matinal (et sous la pluie!) avec le bus Viazul, direction Cienfuegos! Le trajet est long mais c’est sous le soleil que nous arrivons huit heures plus tard. Une fois encore, le bus nous dépose à trois rues du centre-ville, c’est vraiment pratique!
Cienfuegos est l’une des villes les plus récentes de Cuba et l’une des plus intéressantes du point de vue architectural. Cette cité maritime s’étale autour d’une superbe baie naturelle. Nous avons tout de suite une bonne impression sur la ville. Après avoir déposé nos affaires dans notre charmante casa, nous partons nous balader sur le Prado (où il y a plein de cafétérias / pizzerias locales) qui se poursuit ensuite sur le Malecon. Nous pousserons la balade jusqu’à Punta Gorda pour admirer le coucher du soleil. Le lendemain nous irons explorer le centre ville qui est tout aussi ravissant!

Transport : bus Viazul, départ à 8h45, environ 4h de route, 12CUC/personne.
Hébergement : Hostal Hortensia y Ricardo, Avenida 62#3127, entre 31 y 33 (Centro Historico), Pueblo Nuevo. Espace dehors avec table et chaises. 25CUC/nuit sans petit déjeuner.

Cuba 2016

04…05/01 – Trinidad

« El pan! El pan! »
Notre bus étant à 12h15, nous avons donc encore une matinée pour visiter le centre de Cienfuegos (les rues autour du Parque Marti) et profiter des rues colorées de cette ville. Un petit café dans la rue piétonne et « una minuta » (sandwinch composé d’un beignet de petit poisson entier frit et déposé entre deux tranches de pain, ni plus ni moins!) constitueront notre petit déjeuner! Le trajet en bus pour Trinidad prendra environ 1h45 et une fois de plus, la station de bus est dans la ville (dans l’enceinte même du quartier historique). Nous nous rendons directement à notre auberge. Les rabatteurs ici non plus ne sont vraiment pas embêtants… Cette casa est la première pour laquelle nous sommes déçues : accueil pas vraiment chaleureux, chambre noire, pas de terrasse et porte de la chambre donnant quasiment sur la cuisine…nous ne sommes pas convaincues. Par contre, nous sommes bien placées, à 5 minutes à pied de la Plaza Mayor.
Comme le dit si bien notre cher Lonely Planet, à Trinidad « le premier bruit que l’on entend le matin est celui des sabots des cheveux dans les rues pavées, suivi de l’appel des vieux vendeurs de pain en bicyclette ». Comme toujours, nous passerons notre temps à nous balader dans les rues (désertes) du centre historique, suivrons le « parcours photo » du Lonely Planet. Certes, le décor est superbe, teinté de couleurs et les montagnes alentours assurent le décor de carte postale mais nous remarquerons qu’ici plus qu’ailleurs dans notre parcours Cubain, la misère est bien présente. Nous manquons presque d’authenticité alors durant ces quelques jours, nous n’hésiterons pas à nous balader hors du centre historique, dans les rues plus éloignées (José Marti, Frank Pais, Bolivar et d’autres). Nous assistons enfin à des scènes de vie, des rues pleines de gens, de petites cafétérias, de vendeurs de churros et autres détails de la vie quotidienne. Les maisons sont colorées, les voitures anciennes rutilantes, les rues sont pleines de monde : Trinidad nous plaît! Ici, la vie Cubaine est extrêmement riche et nous ne cessons d’admirer ce qui nous entoure. Nous finirons chacune de nos journées sur les marches de la Casa de la Musica à écouter de la bonne musique et regarder les gens danser, le tout accompagné d’un petit Mojito à 1 CUC.

Se restaurer : pizza dans la rue Frank Pais à 15 CUP, avant le croisement de la calle Fidel Claro. Churros autour de l’entrée de la gare des bus dans la calle Piro Guinart à 5 CUP.
Transport : bus Viazul, départ à 12h15, 6 CUC/personne, trajet d’environ 1h45.
Hébergement : Hostal Ana Mary y Pablo, Calle Francisco Zerquera (Rosario) #175A, entre Frank Pais y Carmen. 30 CUC/nuit sans petit déjeuner. Aucun espace dehors, aucune lumière de l’extérieur, bruit de la cuisine, proprios pas agréables. Nous ne la recommandons pas !

Cuba 2016

06/01 – Trinidad / Playa Ancon

« Regardes c’est encore plus bleu là bas! »
Aujourd’hui, c’est journée plage et nous partons avec la navette touristique de la ville de Trinidad qui va jusqu’à Playa Ancon en passant par La Boca. Il y a plusieurs départs et heures de retour (indiquées ci-dessous), celle-ci coûte 5 CUC par personne (au lieu des 2 CUC indiqués par le Lonely) et le billet est valide toute la journée. Le trajet dure moins de 30mn et se fait debout ou assis suivant l’heure à laquelle vous arrivez! La plage est belle et grande et nous partons nous installer tout au bout de celle-ci, sur la droite quand la mer est face à vous. Là-bas la mer est bien bleue, la plage plus sauvage et il y a peu de monde. Il fait encore un temps magnifique, pas un nuage à l’horizon, le top! Nous rentrons avec la navette de 15h30, le temps de manger une pizza cubaine en ville, quelques churros, une bonne douche et pour notre dernier soir, on ne change pas les bonnes habitudes : mojito et musique à la casa de la musica !

Transport : navette touristique de Trinidad prise devant Cubatur, départ à 9h,11h,14h,17h environ 25mn de trajet, 5 CUC / personne (valable pour la journée). Au retour, navette prise à l’endroit du point de dépose, départ à 10h, 12h30, 15h30, 18h. La dépose retour se fait au Cubatur proche du Parque José Marti.

Cuba 2016

07/01 – Moron

« La cité du coq »
Le temps de s’acheter un sandwich à la tortilla (l’une des spécialités de Cuba) et c’est parti pour environ 3h de bus… Départ à 8h à la gare Viazul de Trinidad (direction Santiagao de Cuba) pour rejoindre Ciego de Avila. Par chance, nous sommes quatre touristes à descendre et eux aussi vont jusqu’à Moron (point de chute idéal pour profiter des célèbres cayos Coco et Guillermo)! Nous partagerons donc un taxi avec eux. La route est belle, le décor sur cette portion de l’île est vraiment superbe.
Une fois arrivées à Moron, nous découvrons notre belle casa. La journée fut tranquille dans la ville. L’objectif: trouver des touristes voulant, comme nous, aller à Playa Pilar sur le Cayo Guillermo afin de partager le taxi demain. La recherche fut infructueuse et la pluie s’invite en début de soirée, les éclairs fusent au loin et les locaux parlent d’un « fronto frio » en approche… Pour ce qui est du transport, nous tenterons l’aventure du bus local (« el wawa »)… En effet, un wawa prend les travailleurs tous les matins à Moron sur la place José Marti et les dépose directement aux hôtels. Cependant, attention car cette pratique est officiellement interdite par le gouvernement Cubain.

Transport : bus Viazul de Trinidad à Ciego de Avila, départ à 8h, 9 CUC/personne, 3h de trajet. Taxi de la gare des bus de Ciego à Moron, 15 CUC, 30 minutes de trajet.
Hébergement : Hostal Martha y Beto, calle Calleja #99, entre Castillo y Luz Caballero. Terrasse, chambre lumineuse. 30 CUC/nuit sans petit déjeuner. TOP, notre meilleure casa du séjour !

Cuba 2016

08/01 – Moron / Cayo Guillermo (Playa Pilar)

« Qui ne tente rien, n’a rien… »
Réveil sous la pluie et le vent mais nous partons quand même pour notre journée plage, le temps peut changer d’ici à ce qu’on arrive ! Il est 7h et nous sommes sur la place José Marti! Nous ne sommes pas seules, les locaux attendent bien leur wawa. La plupart vont sur Cayo Coco mais nous trouvons deux cubaines qui vont sur Guillermo et qui nous indiquerons le bus dans lequel monter (étape délicate sans un coup de pouce). Nous demandons au chauffeur avec une petite voix, des yeux suppliants et notre plus beau sourire s’il nous serait possible de monter avec lui et…il accepte ! Trop contentes nous montons, il nous fait asseoir au fond du bus, tire les rideaux pour nous cacher et c’est parti ! Petite frayeur au moment de passer le péage car un agent de police monte, vient nous voir et après discussion nous laisse continuer! Nous arrivons sans difficulté à la plage (traverser le Ranchon Playa Pilar). Malheureusement, ce n’est pas le lagon que nous attendions mais une mer démontée qui nous accueille. Le soleil fera tout de même son apparition et nous irons nous baigner malgré le vent et le froid! Nous rentrerons en stop très facilement jusqu’à Moron. Ce soir pour nous consoler, nous irons manger une langouste au Maité La Qbana. Cependant, ce n’est définitivement pas notre journée, la langouste avait déjà passé quelques jours de trop hors de l’eau…

Transport pour aller au Cayo Guillermo / Coco: «wawa» qui conduit les cubains dans les hôtels, ils passent vers 7h sur la place José Marti au centre de la ville. Trajet d’environ 2h pour aller à Playa Pilar. Nous avons donné 5 CUC au chauffeur cubain pour le remercier. Retour en stop car il y a pas mal de voitures sur le parking. Sinon, prix en taxi : 60 CUC pour la journée jusqu’à Guillermo, 45 CUC pour la journée jusqu’à Coco.
Péage à l’entrée des cayos : 2 CUC à l’aller et au retour par voiture, bien penser à avoir vos passeports qui sont à montrer obligatoirement!!!

Cuba 2016

09/01 – Remedios

« La belle traversée. »
Départ pour Remedios aujourd’hui, une des villes permettant d’aller sur le Cayo Santa Maria (il y a aussi Caibarien, à 8km de Remedios). Il y a bien un bus local qui existe et part vers environ 13h de Moron. Cependant, après confirmation, ce bus est réservé aux cubains et donc interdit aux touristes… Nous trouverons rapidement un taxi vers la gare des bus et, après négociation, nous nous mettons d’accord sur 40CUC pour environ 2h d’une traversée sublime!
Une fois arrivées à Remedios, nous nous installons et notre casa est une fois de plus top, située en plein centre de cette petite ville. Au cours d’une bonne balade, nous nous mettons en quête d’un repas et finirons le repas par une glace pour 10 CUP seulement (au tout début de la calle Jesus Crespo). Après une recherche rapide, nous arriverons à trouver deux touristes pour partager le taxi pour faire l’aller-retour sur Cayo Santa Maria demain. Malheureusement, il y a toujours autant de vent et quand le soleil se cache il fait frais… Espérons que la météo s’améliore pour demain !!

*La route entre Moron et Remedios est sublime (surtout dans un vieux bolide)! A ne pas manquer!!!
**Pour manger local, il faut aller dans la calle José Marti, sinon il y a aussi El Louvre qui propose des plats pas trop chers mais qui n’avait que des pizzas…

Transport : taxi de Moron à Remedios, 40 CUC, 2h de route.
Hébergement : Hostal Hilda JYP, calle Jesus Crespo #79, entre Laguna y Alejandro del Rio. Terrasse à l’étage avec table, chaises, jeux, table de ping pong. 25 CUC/nuit sans petit déjeuner.

Cuba 2016

10/01 – Remedios / Cayo Santa Maria

« Les dieux du ciel sont en vacances »
Décidément, les dieux de la météo ne sont pas avec nous pour notre fin de séjour balnéaire. En effet, il fait encore plus gris qu’hier et nous avons même de la pluie sur la route ! Il est 8h quand nous prenons la route vers cayo Santa Maria accompagnées de trois autres touristes. Nous décidons d’aller directement jusqu’au bout du cayo pour aller sur la plage Perla Blanca (droit d’entrée 4 CUC/personne). Une fois encore, la mer est démontée, le vent très très fort et il fait froid, la pluie s’invitera même par épisodes jusqu’à 14h ! Quelle déception car une fois de plus, cette plage a l’air incroyable… A 14h, nous partons pour la playa Las Salinas, autour de laquelle, nous disait le Lonely Planet, il y a des marais avec des flamants roses… Malheureusement, le business à eu raison de leur présence. Les Cubains assèchent les marais et il n’y a plus que 4 flamants. Les hôtels vont multiplier par 10 leurs capacités d’ici à 2020 (passant ainsi de 1200 à 10000 chambres)… Place aux building! On se demande à quoi vont ressembler les cayos. Deux touristes avec lesquelles nous avons partagé le taxi vont elles aussi à Varadero demain. Rendez-vous est pris à 8h30 pour partager le taxi !

* Il faut savoir que sur ce cayo, toutes les plages (à part Las Salinas pour l’instant) sont payantes car elles « appartiennent » aux hôtels, compter environ 15 CUC/personne.

Transport : taxi collectif pour la journée jusqu’au Cayo Santa Maria, 50 CUC à diviser entre les passagers. Penser à emmener votre passeport, obligatoire ici aussi !
Plage Perla Blanca / Las Gaviotas : droit d’entrée car «zone préservée» de 4 CUC / personne
Restauration : calle José Marti pour manger dans les guitounes locales, il y a aussi une petite cafétéria dans la première ou deuxième rue perpendiculaire à la Calle Jesus Crespo, pas chère et bonne !

Cuba 2016

11…14/01 – Varadero

« 20km de sable blond »
Nous quittons Remedios pour Varadero espérant trouver un peu de soleil… Pourtant, nous aurons de la pluie et du vent durant toute la route. Décidément, cela commence à faire long… Nous arriverons quatre heures plus tard sur notre dernière étape du voyage.
En quelques mots, Varadero est la plus grande station balnéaire de Cuba (voire des Caraibes). Malgré la présence de nombreux hôtels, son atout indéniable reste ses 20km de sable blond léché d’une mer azure à perte de vue. A l’arrière de la plage, une grande avenue propre et calme dessert l’intégralité de la côte. Au départ de cette avenue se trouve le village de Varadero (c’est ici que se concentre la « vraie » vie), à son extrémité une succession d’hôtels, de transats et de touristes…
Pendant ces quelques jours, nous sommes parties à la découverte de Varadero, d’une extrémité à l’autre de la plage, de l’avenue principale et des petites rues résidentielles. Selon nous, la plage de Varadero est vraiment superbe du côté village! De plus, c’est ici que nous réussirons à nous restaurer pour pas cher, trouvant même une cafétéria pour le matin où manger notre sandwich à la tortilla et boire un jus de fruit frais.
Il faut avouer que Varadero n’est en effet pas l’âme de Cuba, mais au moins l’accès à cette superbe plage est facile, gratuit et maintenant accessible aux Cubains. C’est exactement ce qu’il nous fallait pour finir le séjour et enfin se reposer vraiment ! Nous avons été agréablement surprise par cette dernière étape.

Transport : taxi collectif, 90 CUC à partager, 4h de route. Sinon, bus Viazul de Santa Clara (à 40km de Remedios) à Varadero, 11 CUC/personne, 3h de trajet.
Hébergement : Hostal Gladys Munoz, 35 CUC/nuit sans pdj. Transats sur la terrasse, grand espace sur le toit, beaucoup d’espace extérieur. Placée à 2mn à pied d’une magnifique partie de la plage.
Restauration : cafétéria du matin au croisement de la Avenida 1ra et de la calle 38. Resto du soir au croisement de la Avenida 1ra et de la calle 37, plats entre 2 et 4 CUC.
Transport : taxi jusqu’à l’aéroport de Varadero, 40 CUC, 25mn de route. Peut-être aurions-nous dû nous renseigner pour les navettes des hôtels qui emmènent leurs clients à l’aéroport…

Nous rentrons vraiment heureuses de ce voyage, dans ce pays plein de paysages et de scènes de vie incroyables, de paradoxes, à l’ambiance unique, aux habitants chaleureux et à la vie si particulière qu’ils mènent. Nous avons adoré !

20 Commentaires

  1. Commentaire par Blandine

    Blandine Répodnre 31 juillet 2017 at 18 h 15 min

    Pouvez vous me dire si vous aviez réservé vos hotels et vos transports

    merci

    • Commentaire par Gwendoline

      Gwendoline Répodnre 31 juillet 2017 at 18 h 33 min

      Bonsoir,

      Nous avions réservé nos casas avant de partir via Jeparsàcuba, géré par un couple franco-cubain. Nous avions aussi réservé quelques bus Viazul en avance.

      http://au-bout-du-monde.fr/?trip=infos-pratiques-4

      Bon weekend,

  2. Commentaire par Michel

    Michel Répodnre 31 juillet 2017 at 17 h 42 min

    Bonjour,
    Merci du partage de ce magnifique voyage à part le problème de valises !!!!
    Les commentaires sont mieux que les guides touristiques et les photos donnent envie d’y revenir.
    Bravo et bonne continuation.

  3. Commentaire par Marion

    Marion Répodnre 1 juillet 2017 at 19 h 03 min

    Ce blog est superbe, les photos géniales et les commentaires instructifs. Merci :) :)

    • Commentaire par Gwendoline

      Gwendoline Répodnre 9 juillet 2017 at 9 h 22 min

      Merci beaucoup de votre commentaire ! S’il peut vous être utile pour votre voyage, alors notre but est atteint :)

  4. Commentaire par Catherine

    Catherine Répodnre 18 juin 2017 at 22 h 16 min

    Félicitations pour ces magnifiques photos et les commentaires qui vont avec ! Je viens de revivre une partie de notre voyage effectué en mars de cette année. Bravo !

    • Commentaire par Gwendoline

      Gwendoline Répodnre 19 juin 2017 at 8 h 34 min

      Merci beaucoup de votre commentaire ! Cuba restera un voyage marquant et vraiment superbe !

  5. Commentaire par champ77

    champ77 Répodnre 5 mars 2017 at 13 h 19 min

    Merci j’ai lu votre commentaire sur varadero, ça me surprend de voir une personne donner de si bons commentaires! Bien différent d’autres routards qui en parlent et qui n’y ont jamais mis les pieds mais qui critiquent !
    Hasta luego

  6. Commentaire par Vania

    Vania Répodnre 10 février 2017 at 9 h 50 min

    Je vous dis BRAVO, votre blog est génial, les photos magnifiques, les descriptifs utiles…
    Je pars fin avril et cela me donne encore plus envie de partir :)

    • Commentaire par Gwendoline

      Gwendoline Répodnre 22 février 2017 at 17 h 54 min

      Merci beaucoup !! Et surtout, bon voyage !

  7. Commentaire par Michèle

    Michèle Répodnre 8 février 2017 at 16 h 02 min

    Super…
    Ca fait du bien de revenir sur votre site pour voyager « un poco »
    avec des photos qui font ressentir le soleil rien qu’en les regardant.
    On attend les prochains voyages pour découvrir de nouveaux horizons !!!!
    Hasta Luego les filles
    Gros Bisous

  8. Commentaire par Playan

    Playan Répodnre 7 février 2017 at 12 h 13 min

    ¡Ay, Caramba! C’est Magnifique, ça donne trop envie!!! Merci pour ce partage!

  9. Commentaire par Hervé

    Hervé Répodnre 7 février 2017 at 11 h 11 min

    Rien à voir avec les quelques reportages idylliques déjà vus sur Cuba, le votre est tellement plus authentique, tellement plus vrai qu’il donne vraiment envie d’aller y traîner ses guêtres. Encore bravo pour ce superbe reportage, vivement le prochain !

  10. Commentaire par touchet

    touchet Répodnre 5 février 2017 at 20 h 07 min

    Bonjour,

    Merci pour ce partage, c’est vraiment super de vous lire ! j’ai hâte de partir également. Une question, vous savez combien vous avez dépensé une fois sur place ?

    • Commentaire par Gwendoline

      Gwendoline Répodnre 5 février 2017 at 20 h 20 min

      Bonjour,
      Merci pour ce gentil commentaire. Vous trouverez le détail de notre budget dans la rubrique « Cuba>infos pratiques ». A très vite si besoin!
      G&M

  11. Commentaire par renaldito

    renaldito Répodnre 28 janvier 2017 at 14 h 20 min

    Bonjour,
    Beau reportage et belle appréciation du pays, bravo pour la débrouille, j’ai particulièrement apprécié l’audace de prendre le bus des travailleurs, et de vous rendre au cayo sans plan de retour. Déçu avec vous de votre langosta trop ordinaire de chez Maité La Qbana, au contraire pour moi ce fut une des top.
    Les photos sont belles! Dites-moi… quel est votre appareil?
    renaldito, un habitué de Cuba

    • Commentaire par Gwendoline

      Gwendoline Répodnre 3 février 2017 at 18 h 02 min

      Bonjour,
      Merci de votre commentaire ! Ah pas de chance pour nous pour la langouste alors…nous l’attendions pourtant tellement !
      Pour l’appareil photo, il n’est plus tout jeune et nous accompagne depuis notre premier voyage il me semble … C’est un Samsung NX 10 !
      A bientôt,
      G&M

  12. Commentaire par Gonin Jean Yves

    Gonin Jean Yves Répodnre 24 janvier 2017 at 8 h 18 min

    Superbe , de belles photos ,ça donne envie quoi…..

  13. Commentaire par Daumas

    Daumas Répodnre 23 janvier 2017 at 16 h 10 min

    Très beau reportage, superbes photos, très bons commentaires!!!!!

  14. Commentaire par Angelique

    Angelique Répodnre 27 décembre 2016 at 21 h 51 min

    Allez ! Présente pour de nouvelles aventures ! Bisous les filles

Répondre à Blandine Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Allé en haut